Maîtrise d’Usage

Choisir la maîtrise d’usage, c’est faire le choix d’une forme de concertation exemplaire à chaque fois que le contexte s’y prête.

USAGES participe au pilotage des projets en utilisant la concertation afin d’établir une conversation entre l’usager et les professionnels, en prenant en compte le niveau d’expertise et de créativité de chacun. La maîtrise d’usage se positionne comme « traducteur » et « conducteur » d’une parole dans un environnement complexe.

La maîtrise d’usage peut se décliner à toutes les étapes du processus (de l’intention à la réalisation d’un projet) par une démarche coproductive et participative. Elle implique une triangulation en amont (maîtrise d’oeuvre, maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’usage) et devient un argument supplémentaire à la compréhension des activités humaines et/ou professionnelles du lieu. La MO remplit une fonction d’intérêt général, la MOE apporte des réponses opérationnelles aux programmes techniques.

Sa démarche est d’intégrer le processus de concertation en y associant les usagers pour établir un diagnostic partagé. USAGES propose des études participatives.

USAGES, grâce à ses propres analyses et les activités proposées à des groupes d’usagers, propose de se rencontrer dans l’action, de créer du lien et de placer l’usager comme partenaire des commanditaires. Nous avons développé, notamment, les outils suivants : atelier thématique sur les usages, parcours et déambulation, visite argumentée, entretiens qualitatifs, observations participantes et collectives, jeux, ateliers de conversations autour des représentations, des perceptions…

La maîtrise d’usage s’applique dans les cadres suivants avec des opérateurs publics ou privés :

  • Urbanisme, architecture, environnement, fabrique de la ville, habitat, aménagement des espaces, aménagement paysager,
  • Évaluations, estimations et recherche dans les domaines de l’urbanisme et de l’aménagement,
  • Études de projets techniques, architecturaux et urbains, assistance programmation,
  • Évaluations et recherches sur les usages dans les domaines environnementaux et urbains,
  • Recherche et développement de nouveaux produits pour des tiers (outils méthodologiques), conception de préconisations et de cahiers des charges,
  • Interface homme/machine, système d’information, technologie,
  • Conception organisationnelle,
  • Démarche qualité.